Les frères Montgolfier

Mongolfière au Palais royale

Les frères Montgolfier, Joseph-Michel (1740-1810) et Jacques-Étienne (1745-1799), sont les inventeurs du ballon à air chaud. Dès octobre 1783, ils multiplient les expériences de vol habité et permettent pour la première fois à un homme de monter dans le ciel.

Une famille d’industriels

Joseph-Michel de Montgolfier est né le 26 août 1740, son frère Jacques-Étienne, le 6 janvier 1745, tous deux à Vidalon-lès-Annonay. Ils faisaient partie d’une fratrie de seize enfants dont le père Pierre de Montgolfier est un riche fabricant de papier. Les papeteries étaient depuis des siècles la propriété de la famille Montgolfier. Les deux frères montrèrent dès le plus jeune âge un intérêt pour les sciences et perfectionnèrent la fabrication du papier dans l’entreprise familiale.

Joseph-Michel Montgolfier se tenait au courant des recherches effectuées par Joseph Priestley en Angleterre sur les caractéristiques des gaz. Ces découvertes lui donnèrent probablement l’idée de construire un ballon.

D’autre part, Joseph-Michel apprit grâce aux travaux d’Henry Cavendish sur le gaz hydrogène que l’on pourrait soulever une charge avec l’hydrogène, à condition de le maintenir dans une enveloppe hermétique. A cette époque, il était difficile de produire l’hydrogène en grande quantité et aucun matière n’était assez étanche pour empêcher le gaz de s’échapper.

Premiers essais avec de l’air chaud

Pour obtenir la force ascensionnelle nécessaire à élever la nacelle, les frères Montgolfier décidèrent d’utiliser de l’air chaud qui en se dilatant sous l’effet de la chaleur devient plus léger que l’air froid extérieur à l’enveloppe. Afin d’utiliser ce principe physique, un feu de paille sera utilisé pour générer des gaz chauds qui seront collectés dans le ballon.

Les premiers essais avec de petites modèles en soie ont été couronnés de succès. La prochaine étape fut d’utiliser une enveloppe de lin doublée de papier afin d’améliorer d’étanchéité du ballon. Le 5 juin 1783, les frères Montgolfier firent monter à Annonay pour la première fois un ballon de neuf mètres dans le ciel. Lors de ce premier vol, la montgolfière parcourut près de deux kilomètres dans les airs pendant une période de dix minutes.

Rapidement la nouvelle de cet exploit se répand dans le royaume de France de l’époque et dès le 17 septembre 1789, les frères Montgolfier renouvellent l’expérience au Palais royal à Versailles en présence de Louis XVI et de Benjamin Franklin.

Naissance de l’aérostation

Au XVIIIè siècle, de nombreux savants pensaient qu’il était dangereux pour l’homme de s’aventurer dans les sphères de l’atmosphère. C’est pourquoi les premiers passagers à être envoyé dans les airs furent un mouton, un coq et un canard. Par la suite, des hommes comme par exemple Jean-François Pilâtre de Rozier et Joseph Montgolfier remplacèrent les animaux et prirent place dans la nacelle du ballon. Au fur et à mesure des innovations et des vols d’essai, la corde de sécurité reliée au ballon fut abandonnée et les passagers réalisèrent le premier vol libre de l’humanité grâce à un feu qui se trouvait constamment sous la manche de gonflement du ballon.

L’invention de Joseph-Michel et Jacques-Étienne Montgolfier a été perfectionnée à de nombreuses reprises grâce aux avancées technologiques. Par exemple en 1783, Jacques Charles remplace l’air chaud par un ballon à hydrogène et réussi au cours de son premier voyage à parcourir 43 km en deux heures. Au XXè siècle, le voyage en montgolfière devient un loisir et un sport à part entière grâce à l’utilisation de bouteilles de gaz installés directement dans la nacelle. La découverte des frères Mongolfier permis aux hommes s’élever dans l’atmosphère et aboutira à l’utilisation de ballons dirigeables et d’aéronefs.

Laisser un commentaire